Marketing

Comment devenir vendeur à domicile indépendant (VDI) ?

La vente à domicile est un concept qui séduit de plus en plus de particuliers en quête d’une reconversion professionnelle. En effet, ce métier, né aux États-Unis dans les années 50, permet d’être plus autonome et indépendant. Cela dit, se lancer dans la vente à domicile n’est pas une chose facile à réaliser. Elle passe par diverses étapes que vous devez maîtriser pour éviter que votre rêve ne se transforme en cauchemar.

S’informer sur le métier de vendeur à domicile

La vente à domicile est une forme particulière de vente où le fournisseur s’organise pour prospecter et vendre ses produits ou services directement aux particuliers. Elle est connue sous le nom de vente-distribution indépendante ou vente directe indépendante. Elle est cumulable avec toutes les autres sources de revenus et permet de profiter de divers avantages. En premier lieu, vous avez la possibilité de choisir votre horaire de travail. De ce fait, vous avez la chance de réaliser des ventes selon votre disponibilité. En second lieu, vous avez plus de chances d’évoluer, car les opportunités sont nombreuses et inattendues. Pour finir, vous êtes votre propre patron et votre rémunération dépend de votre motivation et de vos ventes.

La vente à domicile peut être individuelle ou collective. Elle est une profession régie par la loi Madelin n° 93-121. Cette réglementation a été élaborée dans l’optique de protéger les consommateurs qui n’ont pas la possibilité de comparer les prix des produits.

Pendant la vente, le vendeur est tenu de remettre un contrat écrit au client. Ce document doit contenir plusieurs informations, à savoir le nom du démarcheur, les modalités et délais de livraison, le nom et l’adresse de l’entreprise, l’adresse et le lieu de conclusion, un bordereau de rétractation et le prix ainsi que les conditions de paiement. L’absence d’une de ces informations peut entraîner l’annulation du contrat. En outre, le client dispose d’un délai de 14 jours pour se rétracter. Durant ce délai, aucun paiement ne doit être réalisé par le client.

Choisir le ou les produits à vendre

En devenant vendeur à domicile, vous serez le représentant d’une enseigne au travers d’un produit. Ainsi, il faut que vous connaissiez parfaitement les articles que vous allez présenter aux clients. Cela vous permet d’instaurer un climat de confiance entre vous et les acheteurs. Pour déterminer le produit qui vous convient, le mieux est de vous tourner vers les domaines qui vous parlent et qui vous passionnent. En effet, une vente à domicile qui cartonne dépend en grande partie du vendeur qui prend plaisir à proposer ses marchandises.

À noter que dans la vente de produit à domicile, il existe divers domaines d’activités. De ce fait, il est recommandé de se renseigner convenablement pour éviter de faire le mauvais choix.

Pour information, dans la vente à domicile, les meilleurs produits sont les bijoux, les produits de cosmétique bio, la lingerie féminine, la mode pour enfants et les sex-toys. Si l’un de ces produits vous parle, vous avez plus de chances de gagner rapidement de l’argent en devenant vendeur à domicile. Toutefois, évitez de commercialiser ces articles si aucun d’entre eux ne vous convient pas.

Sélectionner une entreprise

Après avoir déterminé les produits qui vous convient, il faut que vous contactez la marque ou la société avec qui vous souhaitez collaborer. Plusieurs marques proposent des programmes de vente de produit à domicile pas cher. Il vous suffit d’en choisir un en fonction de divers critères tels que le plan de rémunération, le type de contrat ou encore les supports de formation. Cela dit, l’un des points à ne surtout pas négliger est la notoriété de la société. En effet, une marque appréciée du public a plus de chances d’être vendu rapidement.

Dès que vous avez trouvé une compagnie qui correspond à vos attentes, vous devez la contacter pour avoir de nombreuses informations comme les outils à disposition et les produits ou services à disposition. Ensuite, il faut que vous signiez un contrat de vendeur à domicile indépendant. À noter qu’il est recommandé de lire attentivement le contrat pour éviter les arnaques et les autres problèmes. En outre, dans certains cas, quelques compagnies vous demandent d’acheter un kit de démarrage. Ce dernier a pour but de vous aider à construire un micro-stock et de découvrir les produits proposés pour toutes les ventes à domicile. Pour information, ce kit ne doit en aucun cas contenir que des documents de formation, car cela est illégal.

Définir le statut de vendeur

L’emploi de vendeur à domicile est une profession qui est strictement encadrée par la loi. Ainsi, en vous lançant dans ce métier, vous devez déterminer le type de statut que vous comptez adopter. Pour information, il existe trois statuts de vendeur à domicile indépendant, à savoir le vendeur indépendant non inscrit au RCS, le vendeur salarié d’une société et le vendeur à domicile indépendant inscrit au RCS.